Vous êtes ici

 

Projet de construction d'une centrale à cycle combiné sur le site du Ricanto en Corse du Sud

concertation préalable à venir

Caractéristiques du projet au moment de la saisine (Octobre 2020)

Projet de nouvelle centrale électrique à cylce combiné :

  • 7 moteurs de 16MW chacun fonctionnant indifféremment aux 3 combustibles envisagés (fioul domestique, gaz naturel, biomasse liquide)
  • installation d'un moyen de pointe type turbine à combustion (20MW)
  • canalisations d'eau et de combustrible liquide entre les sites du Vazzio, du Ricanto et du dépôt pétrolier existant
  • Rénovation d'ouvrages récupérables de la centrale du Vazzio et démentèlement du reste
  • Poste à haute tension pour évacuer l'énergie vers le réseau de l'île

A cela s'ajoute les infrastructures nécessaires à l'alimentation de la Corse au gaz naturel liquide (stockage + conduites), dans le cas d'une utilisation de ce combustible : plusieurs options techniques sont à l'étude. Un appel d'offre est passé par l'Etat pour identifier un opérateur (horizon : février-mars 2021)

Localisation : baie du Ricanto, à l'est d'Ajaccio, en contrebas de la centrale actuelle du Vazzio

Alternatives : type de combustible choisi (gaz naturel, biomasse liquide, fioul domestique), utilisation de turbines à combustion à la place des moteurs prévus, augmentation des autres sources d'alimentation énergétique corse (importation, développement des énergies renouvelables)

Objectifs du projet selon leS porteurS

  • Remplacer la centrale vieillissante du Vazzio dont l’autorisation d’exploitation expire fin 2023
  • Connecter la Corse au réseau de gaz naturel

MaîtreS d'ouvrageS

  • EDF Production Electrique Insulaire (PEI)
  • Direction Générale de l'Energie et du Climat (DGEC)

coût du projet

  • Environs 500 millions d'euros (hors création des infrastructures d'acheminement du gaz naturel en Corse)

Site internet de la concertation

  • A venir

Calendrier 

  • 27 octobre 2020 : saisine de la CNDP par EDF PEI
  • 6 novembre 2020 : la CNDP décide que la saisine d'EDF PEI doit être complétée par une saisine de l'autorité publique à l'initiative du projet d'infrastructures d'alimentation au gaz naturel (DGEC)
  • 19 novembre 2020 : co-saisine de la CNDP par EDF PEI et la DGEC
  • 2 décembre 2020 : la CNDP décide de l'organisation d'une concertation préalable et désigne Zita ETOUNDI et Bernard-Henri LORENZI garants de la concertation préalable

Documents

Débats et concertations en cours