Vous êtes ici

 

Projet d'usine Bridor de pâtisseries industrielles surgelées (Liffré, Bretagne)

concertation préalable à venir

Caractéristiques du projet au moment de la saisine (Novembre 2019)

Ouverture à l’urbanisation d’un nouveau secteur d’activités sur la commune de Liffré (« Sévailles 2 ») d’une superficie de 21ha et implantation d’un site de production de pâtisserie industrielle de l’entreprise Bridor :

  • Projet : 10-11 lignes de production, bâtiments de stockage, zones de stationnement, 70000m² de surface à terme, sans aménagement d’accès spécifique supplémentaire
  • Evolution du Plan local d'urbanisme (PLU) : urbanisation d’une zone actuellement non urbanisée

Impacts environnementaux, et enjeux socio-économiques et d'aménagement du territoire à définir.

Alternatives : aucune envisagée au stade de la saisine. A débattre dans le cadre de la concertation.

Objectifs du projet selon le porteur

  • Conforter l’attractivité économique du territoire en répondant à la demande d’implantations économiques
  • Diversification de l'offre d'emplois locaux
  • Accompagner les objectifs de doublement annuel du chiffre d’affaires du groupe Le Duff et pallier les manques des deux autres sites que possède Bridor en Ille-et-Vilaine et en Mayenne

Maître d'ouvrage

  • Société Bridor - Groupe Le Duff pour le projet
  • Liffré-Cormier Communauté pour la mise en compatibilité du Plan Local d'Urbanisme

coût du projet

  • Environs 250 millions d'euros

Site internet des maîtres d'ouvrage

  • Bridor : https://www.groupeleduff.com/actualites/groupe-duff-investit-250-millions-deuros-construction-dune-nouvelle-usine-bretagne-bridor
  • Liffré-Cormier Communauté : https://www.liffre-cormier.fr/

Site internet de la concertation

  • A venir

Calendrier 

  • 4 décembre 2019 : co-saisine de la CNDP par le porteur de projet et la communauté de communes. La CNDP décide de l'organisation d'une concertation préalable sous l'égide de deux garantes, Michèle Tanguy et Catherines Desbordes.
  • 8 janvier 2020 : la CNDP désigne Jean-Luc RENAUD garant en appui de l'équipe déjà constituée
  • 6 mai 2020 : La CNDP décide que le calendrier doit être reporté dans le cadre de la crise sanitaire. Les nouvelles modalités et le calendrier devront être arrêté par la CNDP.

Documents

 

Débats et concertations en cours