Vous êtes ici

 

Projet de nouveau stade Louis Nicollin à Pérols, au sud de Montpellier (34)

concertation préalable à venir

Caractéristiques du projet au moment de la saisine (MARS 2021)

Projet de nouveau stade Louis Nicollin au sud de Montpellier, au sein de la ZAC Ode à la Mer, sur la commune de Pérols (34) :

  • Nouveau stade d’environ 7ha d’emprise pour 25 000 places, en remplacement du stade actuel de la Mosson
  • Espaces dédiés aux événements accueillis et espaces dédiés aux activités complémentaires
  • Développement d’activité « in stadia » touristiques et commerciales : musée du sport, boutiques, hôtel, pôle tertiaires, etc.

A cela s'ajoute un projet urbain de renouvellement de 270ha au sein de la ZAC Ode à la Mer, porté par la Société d'aménagement de la Métropole de Montpellier (projet non compris dans le périmètre de la saisine) :

  • Développement de nouvelles offres commerciales et de bureaux
  • Création d’un quartier d’habitat mixte (env. 8000 logements)
  • Amélioration des infrastructures de transport : amélioration de la desserte en TC, création de parkings, renforcement du maillage routier, mise en place de navettes, etc.

Alternatives :

  • aucune alternative n’est envisagée à ce jour parce que la fermeture du stade de la Mosson est déjà décidée par les acteurs locaux
  • localisations alternatives, écartées par le MO : entre les deux autoroutes au sud de Montpellier, sur le site Odysseum

Objectifs du projet selon le porteur

  • Construire un nouveau stade répondant aux exigences de la Ligue 1 et permettant de développer des recettes nouvelles pour le Club par le développement d’un équipement 100% privé
  • libérer le stade actuel de la Mosson qui semble vétuste

Maître d'ouvrage

  • Montpellier Hérault Sporting Club (MHSC)
  • Société d'Economie Mixte SA3M

coût du projet

  • Environs 180 millions d'euros

Site internet de la concertation

  • A venir

CONTACT DES GARANTES

  • prenom1-prenom2.nom@garant-cndp.fr

Calendrier 

  • 2 mars 2021 : saisine de la CNDP par le porteur de projet
  • 3 mars 2021 : la CNDP décide de l'organisation d'une concertation préalable et désigne Anne-Marie CHARVET et Sophie GIRAUD garantes

Documents

Débats et concertations en cours