Vous êtes ici

 

Projet de parc éolien en mer entre Dieppe et le Tréport

débat public terminé

OBJECTIFS

  • Réaliser un parc de 62 éoliennes à 15 km du Tréport et à 16 km de Dieppe

  • Développer la filière de l'éolien en mer en France 

  • Participer au développement industriel du Havre, de Dunkerque, de Dieppe et du Tréport

CARACTÉRISTIQUES

  • 62 éoliennes AREVA de 8 MW (soit une puissance de 496 MW): un nombre limité et une grande puissance pour réduire les délais d’installation et de démantèlement

  • Prise en compte de l'environnement et des activités maritimes: aménagement de couloirs de pêches en espaçant les éoliennes d’environ 1000 m

  • Raccordement au réseau de transport d 'électricité sous la responsabilité de RTE

  • Date de mise en service envisagée : à partir de 2021

MAÎTRE D’OUVRAGE
Société Les Éoliennes en Mer de Dieppe – Le Tréport (LEMDT), dont les actionnaires sont ENGIE (anciennement GDF SUEZ), EDP Renewables et Neoen Marine 

COÛT

Estimé à 2 milliards d’euros

CONTEXTE
Suite à l'appel d'offres lancé par l'Etat en mars 2013, le projet éolien en mer de Dieppe - Le Tréport a été attribué, le 3 juin 2014, au consortium composé de ENGIE (anciennement GDF SUEZ), EDP Renewables et Neoen Marine, associés à ADWEN (anciennement Areva).

Un précédent projet éolien en mer au Tréport a déjà fait l'objet d'un débat public en 2010.

Le projet de parc éolien en mer des îles d'Yeu et de Noirmoutier, issu du même appel d'offre, a également été attribué au consortium.

site internet du débat public
http://eolienmer-pdlt.debatpublic.fr/

DÉBATS LIÉS
Tous les projets de parcs éoliens en mer

Les chiffres du débat

  • 3 réunions publiques, 2 conférences débats, 4 ateliers thématiques et 1 audition publique
  • 15 débats mobiles
  • 1 site internet
  • 1 exposition artistique itinérante
  • 1 émission télé
  • 1 000 participants en salle
  • 1 700 personnes rencontrées en débat mobile
  • 1 000 connexions aux réunions publiques et conférences débats transmises sur internet
  • 36 points de vue dont 14 cahiers d’acteurs
  • 131 questions posées (toutes consultables sur le site de la CPDP)
  • 499 avis (tous consultables sur le site de la CPDP)
  • 11 000 visiteurs uniques sur le site internet et 66 000 pages consultées
  • 910 abonnés sur la page Facebook
  • 430 abonnés sur le compte Twitter
  • 1 400 abonnés à la newsletter
  • 175 questionnaires d’évaluation du débat récoltés durant le débat public (en papier et en ligne)

LE CALENDRIER DU PROJET

  • 25 novembre 2014 : saisine de la CNDP par la société Les Éoliennes en Mer de Dieppe - Le Tréport (LEMDT)
  • 3 décembre 2014 : décision d'organiser un débat public et désignation de la présidente de la commission particulière du débat public (CPDP)
  • 7 janvier 2015 : désignation des membres de la commission particulière du débat public (CPDP)
  • 1er avril 2015 : validation du calendrier du débat, des modalités d’organisation du débat, du dossier du maître d’ouvrage et de sa synthèse
  • 27 avril 2015 au 31 juillet 2015 : débat public
  • 3 juin 2015 : la CNDP a désigné Etienne BALLAN président de la commission particulière du débat public sur ce projet, suite à la démission de Laurence MONNOYER-SMITH.
  • 3 juin 2015 : la CNDP a décidé de demander l'organisation d'une expertise complémentaire sur ce projet.
  • 30 septembre 2015 : publication du compte rendu du président de la commission particulière du débat public et du bilan du président de la Commission nationale du débat public.
  • 22 décembre 2015 : publication de la décision du maître d'ouvrage sur les suites à donner au projet après le débat public.
  • 6 avril 2016 : désignation du garant pour la phase de concertation post-débat public

 

 

 

Appel à projet artistique

La commission particulière lance un appel à projet pour la création d'une exposition itinérante, dont l'objet est de faire réagir le public et recueillir son approche sensible sur l'insertion environnementale et paysagère du projet.  

 

 

 

 

 

 

 

Composition de la commission particulière 

Etienne BALLAN (président), spécialiste de démocratie locale, de débat public, de concertation et de développement local, ancien président du groupe d’expert internationaux sur la participation du public en matière d’environnement dans les forums internationaux (Convention d'Aarhus).
Jérôme FAVREL, ingénieur Conseil spécialisé dans les systèmes numériques de contrôle commande des installations électriques.
Aline GUERIN, chargée de mission, Conseil général du Val-de-Marne.
Clément MABI, chercheur en sciences sociales à l'UTC de Compiègne.
Barbara SERRANO, secrétaire confédérale à la CFDT.
François THOMAS, administrateur civil hors classe honoraire.

Secrétaire général : David Prothais
Secrétaire général adjoint : Aurélien Rateau
Webmestre : Nicolas Ghassibi
Assistante : Pauline Blanchet

Débats et concertations en cours