Vous êtes ici

 

Projet de parc éolien en mer entre les îles d’Yeu et de Noirmoutier

débat public terminé

OBJECTIFS

  • Réaliser un parc de 62 éoliennes à 12 km de l'île d'Yeu et 17 km de l'île de Noirmoutier
  • Développer la filière de l'éolien en mer en France 

  • Participer au développement industriel du Havre, de Dunkerque, des île d'Yeu et de Noirmoutier

CARACTÉRISTIQUES

  • 62 éoliennes AREVA de 8 MW (soit une puissance de 496 MW): un nombre limité et une grande puissance pour réduire les délais d’installation et de démantèlement
  • Prise en compte de l'environnement et des activités maritimes: aménagement de couloirs de pêches en espaçant les éoliennes d’environ 1000 m

  • Raccordement au réseau de transport d 'électricité sous la responsabilité de RTE

  • Date de mise en service envisagée : à partir de 2021

MAÎTRE D’OUVRAGE
Société Les Éoliennes en Mer de Vendée, dont les actionnaires sont ENGIE (anciennement GDF SUEZ), EDP Renewables et Neoen Marine

COÛT
Estimé à 2 milliards d’euros

CONTEXTE 

Suite à l'appel d'offres lancé par l'Etat en mars 2013, le projet éolien en mer des îles d'Yeu et de Noirmoutier a été attribué, le 3 juin 2014, au consortium composé de ENGIE (anciennement GDF SUEZ), EDP Renewables et Neoen Marine, associés à ADWEN (anciennement Areva).

Le projet de parc éolien en mer entre Dieppe et Le Tréport, issu du même appel d'offre, a également été attribué au consortium.

site internet du débat public
http://eolienmer-pyn.debatpublic.fr/

DÉBATS LIÉS
Tous les projets de parcs éoliens en mer

Les chiffres du débat

  • 2 rencontres en amont du débat public
  • 8 réunions publiques dont deux diffusées en direct sur internet
  • 4 ateliers thématiques
  • 6 débats mobiles
  • 2 débats lycéens
  • 1 500 participants
  • 27 points de vue dont 19 cahiers d’acteurs et 8 contributions
  • 109 questions posées et traitées
  • 42 avis
  • 4 754 visiteurs uniques sur le site internet du débat
  • 80 fans sur la page Facebook
  • 128 abonnés sur Twitter
  • 650 exemplaires du dossier du maître d'ouvrage
  • 1 500 exemplaires de la synthèse du dossier du maître d'ouvrage
  • 70 000 exemplaires du journal du débat

LE CALENDRIER DU PROJET

    • 25 novembre 2014 : saisine de la CNDP par la société Les Éoliennes en Mer de Vendée
    • 3 décembre 2014 : décision d'organiser un débat public et désignation du président de la commission particulière du débat public (CPDP)
    • 7 janvier 2015 : désignation des membres de la commission particulière du débat public (CPDP)
    • 1er avril 2015 : validation du calendrier du débat, des modalités d’organisation du débat, du dossier du maître d’ouvrage et de sa synthèse
    • 2 mai 2015 au 7 août 2015 : débat public
    • 2 juillet 2015 : décision de demander l'organisation d'une expertise complémentaire sur la question du bruit généré par le projet, que ce soit en phase de construction ou d'exploitation
    • 5 octobre 2015 : publication du compte rendu et du bilan du débat public.
    • 22 décembre 2015 : publication de la décision du maître d'ouvrage sur les suites à donner au projet après le débat public.

 

Composition de la commission particulière 

Jacques ROUDIER (président), Ingénieur général des ponts, des eaux et forêts honoraire ayant exercé des responsabilités dans le domaine des transports et de la recherche. Ancien membre de la CPDP-Port Seine-Métropole Ouest.
Dorothée BRIAUMONT, Directrice de l’association SOLAAL. Ancienne membre de la CPDP pour le projet de parc éolien en mer de Saint-Nazaire.
Aurélie COUTURE, Architecte, Docteur en sociologie, Enseignante à l’École nationale supérieure d'architecture de Normandie.
François GILLARD, Membre de la Commission nationale du débat public (représentant de la CGT), Ancien administrateur de la RATP.
Jean- Marc REBIERE, Préfet honoraire.
Bruno de TREMIOLLES, Ancien cadre chez Péchinay-Alcan. Ancien membre de CPDP Port Seine-Métropole Ouest, projet de ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon, et projet de parc éolien en mer au large de la baie de Saint-Brieuc.

Secrétaire général : Eric Bonté
Secrétaire générale adjointe : Lucie Demondion
Responsable communication : Thibaud Grandsire
Assistante : Gaëlle Thibaud

Débats et concertations en cours