Vous êtes ici

 

Publication des rapports de l'IRSN sur les alternatives au stockage profond et l'entreposage à sec du combustible

Le mercredi 15 mai 2019, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a rendus publics deux rapports d'expertise : 

  • Panorama international des recherches sur les alternatives au stockage géologique des déchets de haute et moyenne activité à vie longue

  • Analyse des possibilités d’entreposage à sec de combustibles nucléaires usés de type MOX ou URE

Ces expertises ont été réalisées sur demande de la CNDP. En effet, le 6 février 2019, afin de compléter l'information mise à disposition des citoyens dans le cadre du débat public sur le Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR), la Commission avait décidé de demander la réalisation d'expertises sur "les possibilités d’entreposage à sec des combustibles radioactifs et l’état des lieux à l’international du stockage géologique profond des déchets radioactifs". Les deux expertises réalisées par l'IRSN viennent ainsi compléter la démarche de clarification des controverses techniques réalisée par la CPDP. 

Le Panorama international des recherches sur les alternatives au stockage géologique des déchets de haute et moyenne activité à vie longue est un document unique. C'est en effet la première fois qu'une synthèse sur les différentes pistes envisagées est réalisée et publiée dans un seul document. Ce rapport est donc particulièrement important pour nourrir le débat sur la gestion des déchets radioactifs en France. 

 

 

Débats et concertations en cours