Le projet “Horizeo” en résumé

Le projet « Horizeo » est présenté par ses promoteurs (Engie et Neoen, ainsi que RTE pour le raccordement électrique) comme un projet de plateforme énergétique dite bas carbone sur la commune de Saucats (Gironde).

Horizeo - Thème énergies renouvelables

Il s’agit d’un projet associant sur un même site production, stockage et consommation d’énergie.

Le projet s’articule autour d’un parc photovoltaïque d’une puissance de 1 GW auquel s’ajoutent quatre “briques” connectées entre elles :

  • Un centre de données
  • Des batteries de stockage d’électricité
  • Un électrolyseur permettant de produire de l’hydrogène
  • Une surface dédiée à l’agrivoltaïsme (cultures maraîchères sous les panneaux photovoltaïques)

Pour implanter ce projet, le maître d’ouvrage (Engie  et Neoen, ainsi que RTE pour le raccordement électrique) a délimité une zone d’étude de 2 000 hectares sur le territoire de la commune de Saucats. Le projet en lui-même aurait vocation à s’implanter sur 1 000 hectares. La zone retenue par le maître d’ouvrage est, pour l’essentiel, une surface boisée actuellement dédiée à la sylviculture intensive (culture de pins maritimes), à la chasse et au tir à longue distance, par ailleurs aujourd’hui inaccessible au public. Ce site présente, selon le maître d’ouvrage, un grand intérêt compte tenu de sa proximité avec un très gros poste RTE permettant un raccordement relativement simple de la plateforme énergétique au réseau.

Le maître d’ouvrage envisage une exploitation de la plateforme pendant une période de 35 ans. A l’issue de cette période, le fonctionnement pourra être prolongé, les équipements modifiés ou bien démantelés. Une promesse de bail a été conclue entre le propriétaire du site et les porteurs du projet. Le bail a une durée prévisionnelle de 40 ans et prévoit le démantèlement du parc photovoltaïque à l’issue de son exploitation. Le maître d’ouvrage s’est engagé, en ce cas, à remettre le site en état.

Ce projet est présenté comme innovant. Si sa dimension peut interroger, pour les porteurs du projet c’est l’assurance de pouvoir réaliser des économies d’échelle et produire et vendre une électricité à un coût compétitif.

Le parc photovoltaïque

Le parc photovoltaïque est l’équipement le plus structurant du projet. Ce parc, d’une puissance de 1 GW, pourrait être le plus grand d’Europe en termes de capacité installée et de surface, et s’étendre sur plus de 900 ha. Il est situé à quelques kilomètres de l’actuel plus grand parc photovoltaïque de France à Cestas (trois fois plus petit).

L’électricité produite par cette brique aurait vocation à être commercialisée à des industriels dans le cadre de contrats de vente de gré à gré. Une part de l’électricité pourrait éventuellement être vendue à des collectivités ou des particuliers.

La puissance de 1 GW pourrait couvrir environ 20 % des besoins annuels en énergie du secteur de l’industrie du département de la Gironde.

Le centre de données

Le centre de données est une autre « brique » importante du projet (20 % de l’investissement). Il vise à fournir des services numériques aux entreprises. Le centre occuperait une surface de 2,5 ha. Implanté à proximité du parc photovoltaïque, il serait alimenté en électricité verte (une part serait issue de la production du parc). Selon le maître d’ouvrage, il s’agit d’un élément d’attractivité important pour le territoire, la plupart des centres de données étant localisés en Ile-de-France. Cette brique serait gérée par Engie.

Les batteries

Le projet prévoit une unité de stockage batterie de 40 MW. La production d’énergie renouvelable (solaire et éolien notamment) étant par nature irrégulière et dépendante des conditions météorologiques, ces batteries permettraient, selon le maître d’ouvrage, de contribuer à la stabilité et à la régulation du réseau électrique. Cette brique serait gérée par Neoen.

L’électrolyseur

Dans le cadre du projet « Horizeo », la maîtrise d’ouvrage souhaite créer une unité de production d’hydrogène vert d’une puissance de 10 MW environ. L’hydrogène vert produit à partir d’énergies renouvelables se distingue de l’hydrogène gris issu d’énergies fossiles. Cette puissance correspond à la consommation d’une quarantaine de bus. Le modèle de commercialisation de l’hydrogène produit n’est pas défini à ce stade ; les contacts avec les collectivités susceptibles d’être intéressées n’ont pas encore été pris. Cette brique serait gérée par Engie.

L’agrivoltaïsme

Enfin, dans le cadre du projet « Horizeo », une surface de 10 à 25 ha serait dédiée à la production agricole sous les panneaux photovoltaïques. Cette production aurait vocation à alimenter les restaurants scolaires de la commune de Saucats (voire au-delà) en fruits et légumes en circuits courts. Cette partie du projet pourrait s’intégrer dans le Programme Alimentaire Territorial.

Le dossier des maîtres d'ouvrage et sa synthèse

Les fiches techniques des maîtres d'ouvrage

  • Publié le 15/06/2021
  • Date de dernière mise à jour : 31/08/2021