Le projet en résumé

La Commission nationale du débat public (CNDP) a été saisie conjointement par EDF et RTE sur un programme de six réacteurs nucléaires de type "EPR2", dont les deux premiers seraient situés à Penly (76), en Normandie. Ce programme et ce projet font aujourd’hui l’objet d’un débat public, qui possède donc à la fois une dimension locale au regard du projet de construction à Penly et une dimension nationale au regard du programme industriel proposé par la filière nucléaire.

La Commission nationale du débat public (CNDP) a été saisie conjointement par EDF et RTE sur un programme de 3 paires de réacteurs nucléaires de type "EPR2", dont les deux premiers seraient situés à Penly(76), en Normandie. Ce programme et ce projet font aujourd’hui l’objet d’un débat public, qui possède donc à la fois une dimension locale au regard du projet de construction à Penly et une dimension nationale au regard du programme industriel proposé par la filière nucléaire.

EDF a retenu la technologie de réacteur à eau pressurisée pour son nouveau réacteur. Cette technologie, la plus répandue dans le monde, est utilisée par les 56 réacteurs en exploitation en France et par l’EPR de Flamanville en cours de mise en service. L’EPR2 prévu dans le programme industriel d’EDF s’inscrit dans une logique d’industrialisation de l’EPR, à partir des enseignements tirés de la réalisation de la tête de série construite à Flamanville, afin d’améliorer la performance opérationnelle de sa mise en œuvre.

Selon EDF, la puissance électrique de l’EPR2, de l’ordre de 1670 mégawatt électrique (MWe), permet à une paire de réacteurs EPR2 de produire l’équivalent de la consommation électrique actuelle de la région Normandie, ou encore de la moitié de la consommation électrique de la région Île-de-France.

Pour EDF, le programme industriel de nouveaux réacteurs répond à l’augmentation des besoins électriques prévue dans la stratégie nationale bas-carbone. EDF estime que les réacteurs nucléaires sont un moyen de production pilotable complémentaire des énergies renouvelables.

La mise en œuvre d'un programme de nouveaux réacteurs nucléaires en France, et a fortiori le projet de création d'une paire d'EPR2 à Penly ne sont pas décidés. La poursuite du projet dépendra des enseignements du débat public et de la décision post-débat public d'EDF, celle-ci devant s’inscrire dans le cadre de la loi de programmation sur l’énergie et le climat, dont le vote est prévu en 2023.

Le dossier des responsables du projet et sa synthèse

La vidéo de présentation des responsables du projet

  • Publié le 05/10/2022
  • Date de dernière mise à jour : 03/11/2022