Nos Garants

Pour chaque concertation qu’elle accompagne, la CNDP désigne un.e ou plusieurs garant.e.s de la concertation. Il ou elle veille à la qualité, à la sincérité et à l’intelligibilité des informations diffusées au public et au bon déroulement de la concertation.

Liste nationale des garants

Depuis juillet 2017, la CNDP a établi une liste nationale des garants. Aujourd’hui, plus de 300 personnes y sont inscrites. C’est à partir de cette liste que la CNDP désigne les garant.e.s pour chaque concertation.

Rôle et missions

Le rôle des garant.e.s est de

  • garantir les procédures de concertation c’est-à-dire d’assurer le droit à l’information et le droit à la participation prévu par le code de l’environnement.
  • veiller à la qualité, la sincérité et l’intelligibilité des informations diffusées au public ainsi qu’au bon déroulement de la concertation préalable et à la possibilité pour le public de formuler des questions et de donner son avis.
  • garantir la qualité du dispositif participatif au nom de la CNDP et dans le respect de ses principes en prescrivant de manière plus ou moins contraignante les modalités de participation du public.

Pour chaque procédure de concertation, les garant.e.s sont lié.e.s à la CNDP par une lettre de mission rendue publique. Celle-ci présente le rôle du/de la garant.e ainsi que les attentes de la CNDP vis-à-vis du maître d’ouvrage. L’absence de conflit d’intérêt est un prérequis indispensable à la désignation d’un.e garant.e. La neutralité des garant.e.s est matérialisée par la signature d’une charte d'éthique et de déontologie au début de chaque mission.

À l'issue de la concertation, les garant.e.s rédigent un bilan de la concertation qui est rendu public et qui est transmis au responsable de projet, plan ou programme et à la CNDP.

Les garant.e.s des concertations ont le statut de collaborateur occasionnel de service public (COSP). Sauf cas particuliers, les garant.e.s sont indemnisé.e.s par la CNDP, ce qui permet de mieux garantir leur indépendance. Leur intervention est donc sans frais pour le porteur de projet, plan ou programme.

Devenir garant

Les garant.e.s sont chargé.e.s de veiller à la qualité des dispositifs participatifs mis en place par les responsables de projet, plans ou programmes. Ils/elles garantissent le droit à l’information et à la participation du public selon le code de l’environnement.

Depuis le 1er janvier 2017, la CNDP est responsable de la tenue et de la publication d’une liste nationale des garant.e.s. Pour y être inscrit.e.s, les candidat.e.s doivent justifier d'une formation ou d'une expérience suffisante en matière de participation du public.

Appel à candidatures

La CNDP a procédé à deux sessions d’appels à candidatures, permettant de compléter la liste nationale des garant.e.s de la concertation. Ces appels à candidatures ont conduit à la publication de nouvelles listes des garant.e.s de la concertation, en janvier 2020 et en juillet 2017 :

  • Les critères de l’appel à candidatures pour la sélection de 2020 (voir la notice explicative - Être garant)

Validation de la candidature

Après validation de la candidature, l’inscription sur la liste nationale des garant.e.s ne peut devenir définitive que si le.la candidat.e a suivi et validé une formation complémentaire sur la participation organisée par la CNDP. Une fois ces deux étapes validées, les candidat.e.s sont inscrit.e.s pour une durée de 4 ans sur la liste nationale des garant.e.s de la concertation. A l’issue de cette période, le mandat de garant.e peut être renouvelé à la demande de l’intéressé.e.

Intéressé ?

Si la fonction de garant.e vous intéresse, nous vous invitons à consulter régulièrement le site Internet de la CNDP ou à suivre l’actualité de la CNDP sur les réseaux sociaux : linkedin, twitter, facebook.

En savoir plus

  • Published on 05/04/2021
  • Last update : 07/06/2021

To read also

    • Réglementation

    5 April 2021

    Vous êtes un élu

    Que vous soyez porteur d’une démarche participative générale, responsable d’un projet, plan ou programme ou concerné par un projet qui ne relève pas directement de votre responsabilité, en tant qu’élu local, plusieurs possibilités d’interaction avec la CNDP s’offrent à vous.
    Vous pouvez également vous renseigner sur la démocratie participative et environnementale en consultant les pages dédiés du site de la CNDP.

    • Réglementation

    5 April 2021

    Vous êtes une association

    Toute personne en France a le droit d’être informée et de participer à l’élaboration des décisions publiques sur les projets ou plans/programmes ayant un impact sur l’environnement.
    Que ce soit en partageant de l’information, en interpellant le décideur ou en mobilisant ses adhérents, les associations jouent un rôle très important dans la dynamique des débats publics et des concertations préalables garantis par la CNDP.

    • Réglementation

    31 March 2021

    Participation et environnement

    Le principe de participation s’est d’abord développé au niveau international dans le domaine environnemental. Il s’est ensuite progressivement traduit par la création de nouveaux droits et de nouvelles pratiques démocratiques.

    • Réglementation

    31 March 2021

    Vos droits

    Toute personne a le droit d'être informée et de participer à l'élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l'environnement.