Construction d'une usine "Envision" de batteries électriques dans le Nord

  • Dunkerque, Douai - Nord - Hauts-de-France
  • Energie et climat, Equipements, Equipement industriel

Concertation préalable

A venir

L'industriel japonais Envision AESC porte un projet de construction d'usine de batteries électriques pour véhicules individuels, dans le Nord. Au stade de la saisine, le choix du site d'implantation est encore en suspens (Dunkerque ou Douai). Retrouvez ci-dessous les informations sur le projet et la procédure de participation.

Le projet

Responsable du projet

Envision AESC (filiale japonaise du groupe Envision, ancienne filiale du groupe Renault-Nissan)

Caractéristiques du projet au stade de la saisine

Production massive de batterie électrique de 24GWh [unité de mesure des batteries électriques] à l'horizon 2027, à 43GWh à l'horizon 2030, en Hauts-de-France.
Le développement du projet est planifié entre mi-2021 et 2030, en plusieurs étapes correspondant à la mise en place successives des ateliers :
- Fin 2024 : 14 GWh, dont 9 GWh pour Renault jusqu’en 2029 ou 2030
- Courant 2026 : 25GWh
- Fin 2029 ou courant 2030 : 43GWh dont 24GWh pour Renault.
Chaque bâtiment serait constitué de 1 à 4 ateliers de production de 3GWh, permettant d’équiper chacun environ 50 000 petites voitures électriques par an. La CNDP est saisie pour l’ensemble du projet, soit pour 43GWh.
Les composantes du projet sont les suivantes (entre autres) :
- construction de nouveaux bâtiments,
- installation et mise en exploitation des lignes de production,
- dans le cas de Douai : création des raccordements électriques,
- dans le cas de Dunkerque : installation d’équipements de production d’énergie renouvelable sur site.

Alternatives : au stade de la saisine, le choix du site n'est pas encore tranché entre le Grand Port Maritime de Dunkerque et le site Renault de Douai. Ce choix dépend de critères comme : la rapidité d’obtention des autorisations, la présence des réseaux, la facilité de développement de l’activité à long terme, la négociation avec le principal et premier client d'Envision (Renault), les stratégies d'emploi des industriels, etc.

Objectifs du projet selon son responsable

- Se positionner sur le marché européen dans un contexte de Brexit.

- Installer une usine permettant de fortes économies d'échelles (aux fortes perspectives de développement)

- Bénéficier d'un des 12 sites "clés en main" fléchés par l'Etat comme des sites où l'installation des industriels est facilitée par des autorisations obtenues plus rapidement.

Coût estimatif au stade de la saisine

2,2Mrds€ pour 24GWh, dont 1,2Mrds pour les chaines de production, et 80M€ de crédits publics

Voir la localisation du projet (Dunkerque ou Douai)

Concertation préalable

Garantie par

Site internet de la concertation

A venir

Calendrier de la procédure

  • Publié le 12/05/2021
  • Date de dernière mise à jour : 25/05/2021

Dans le même secteur

Voir tous les projets
  • Nouvelle lignes de tramway sur Lille et sa couronne (versant "ouest")

    • Mobilité - transport , Voie ferrée
    • Concertation préalable A venir
    • Nord - Hauts-de-France
  • Nouvelles lignes de tramway dans l'agglomération de Roubaix - Tourcoing (versant "est")

    • Mobilité - transport , Voie ferrée
    • Concertation préalable A venir
    • Nord - Hauts-de-France
  • Documents stratégiques de façade

    • Plan ou programme territorial
    • Concertation continue Terminé
    • Hauts-de-France, Normandie, Bretagne, Pays de la Loire, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Passage à 2x2 voies de la RN2 entre Laon et Avesnes-sur-Helpe

    • Route
    • Concertation préalable A venir
    • Aisne, Nord - Hauts-de-France

Sur la même thématique

Voir tous les projets
  • Permis exclusif de recherches des Mines de Couflens

    • Equipement industriel
    • Conseil ou avis En cours
    • Ariège - Occitanie
  • Construction d’un établissement pénitentiaire à Nîmes

    • Equipements , Urbanisme
    • Concertation préalable A venir
    • Gard - Occitanie