Organisation de la CNDP

La CNDP est constituée de 25 membres et sa composition assure son indépendance. Elle rend des décisions et s'appuie sur une équipe permanente de 10 salarié.e.s et 350 collaborateurs et collaboratrices, garant.e.s de la concertation, équipes en charge de l’organisation des débats publics et délégué.e.s de région.

Les membres de la commission

La CNDP se compose de 25 membres provenant d’horizons différents (parlementaires, élu.e.s des collectivités territoriales, membres du Conseil d’État, de la Cour de cassation, de la Cour des comptes, associations, patronat, syndicats…) qui assurent son indépendance, notamment vis-à-vis des administrations et des responsables de projet. Il sont nommés ou désignés pour une durée de cinq ans et sont inamovibles. Ces membres sont les premiers garants de sa neutralité et n’ont pas vocation à se prononcer sur le fond des projets.

Les membres se réunissent en commissions plénières chaque mois, au cours desquelles ils prennent collégialement des décisions, après examen des projets prévoyant ou conduisant une participation préalable du public.

La composition de la commission est paritaire, à un siège près. Le.a président.e et les vices-président.e.s sont nommé.e.s par décret et occupent leur fonction à temps plein.

La présidente de la CNDP, Chantal Jouanno, a été nommée le 19 mars 2018 par décret du Président de la République.

Ilaria Casillo, vice présidente de la CNDP, a été renouvelée pour un mandat de 5 ans, par décret du Président de la République du 12 octobre 2020.

Floran Augagneur, vice-président de la CNDP a été nommé par décret du Président de la République le 1er juin 2018.

  • Chantal JOUANNO
    présidente
    bio

    Floran AUGAGNEUR
    vice-président
    bio
    Ilaria CASILLO
    vice-présidente
    bio
  • Nommé.e.s respectivement par le président de l'Assemblée nationale et par le président du Sénat :

    Guillaume VUILLETET
    député du Val-d'Oise
    Kristina PLUCHET
    sénatrice de l’Eure
    bio
  • Nommé.e.s sur proposition des associations représentatives des élu.e.s concerné.e.s :

    aucune photo
    Charles FOURNIER
    vice-président du Conseil régional de Centre-Val-de-Loire
    En attente de désignation
    Marylène PAILLARES
    conseillère départementale du Lot-et-Garonne
    Cécile GALLIEN
    maire de Vorey
    bio
    Pascal CLOUAIRE
    vice-président de Grenoble-Alpes Métropole
    bio
    Martine LIZOLA
    conseillère régionale de la Région Grand Est
  • Elu.e par l'assemblée générale du Conseil d'État :

    Thierry Lataste
    Conseiller d'État
    bio

  • Elu.e par l'assemblée générale de la Cour de cassation :

    Anne BERRIAT
    avocate générale
    bio
  • Jean-Louis BEAUD de BRIVE
    conseiller maître à la Cour des comptes
    bio

  • Nommé.e par décret sur proposition du Conseil supérieur des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel :

    Mireille HEERS
    magistrate administrative
  • Respectivement nommées par arrêté du Premier ministre sur proposition du ministre de l'Industrie et du ministre de l'Equipement :

    Marie-Françoise SÉVRAIN
    trésorière de la Compagnie nationale des commissaires enquêteurs
    bio
    Loïc BLONDIAUX
    professeur de science politique à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne
    bio
  • Nommé.e.s par arrêté du Premier ministre sur proposition du ministre de l’Ecologie :

    Jean-Pierre BOMPARD
    vice-président d'Humanité et Biodiversité
    bio
    Ginette VASTEL
    administratrice France Nature Environnement
    bio
  • Respectivement nommé.e.s par arrêté du Premier ministre sur proposition du ministre de l’Economie et du ministre des Transports :

    Aucune photo
    Constance MARECHAL-DEREU
    polytechnicienne, ingénieure en chef
    des ponts, des eaux et des forêts

    bio
    En attente de désignation
  • Nommé.e.s par arrêté du Premier ministre sur proposition des organisations professionnelles respectives les plus représentatives

    François GILLARD
    représentant de la CGT
    Caroline WERKOFF
    secrétaire confédérale CFDT
    bio
  • Nommé.e.s par arrêté du Premier ministre sur proposition des organisations professionnelles respectives les plus représentatives

    Patrick DEZOBRY
    représentant de la FNSEA
    Dominique HOESTLANDT
    représentant des
    entreprises (MEDEF)
    bio

L’équipe permanente

Pour assurer son fonctionnement courant, la CNDP s’appuie sur une équipe permanente de 10 salarié.e.s.

  • Directeur :
    Patrick DERONZIER
  • Assistante de la présidente :
    Sylvie BLUMENKRANTZ
  • Pôle administratif et comptable :
    Eléonore BOUHIER - Cheffe de pôle
    Virginie PITARD - Comptable
  • Pôle communication et information :
    Yamina KERZALE - Responsable de la communication
    Judith NÜHRENBÖRGER - Cheffe de projet communication numérique
  • Pôle débats publics et concertations :
    Salima IDRISS - Chargée de mission gestion des garant.e.s
    Juliette ROHDE - Chargée de mission débats publics
    Daniel ROUSSEAUX - Chargé de mission instruction et relations aux maîtres d’ouvrage
    Marie-Liane SCHÜTZLER - Chargée de mission concertations

Nos collaborateurs

Les garant.e.s de la concertation

Pour assurer la garantie des participations du public où elle intervient, la CNDP désigne un.e ou plusieurs garant.e.s qui ont pour mission de veiller au respect du droit à l’information et à la participation des concertations. Elle désigne également des équipes en charge d’organiser et d’animer les débats publics (Président.e et membres de Commission particulière de débats publics).

Les garant.e.s de la concertation sont inscrit.e.s sur une liste nationale, tenue à jour par la CNDP. Elle compte plus de 350 collaborateurs et collaboratrices, dont plus de 300 garant.e.s.

Les équipes des débats publics

La CNDP désigne des équipes en charge d’organiser et d’animer les débats publics (Président.e et membres de Commission particulière de débats publics).

Voir les débats publics animés par les équipes des débats

Les délégué.e.s régionaux

La CNDP s’appuie également sur un réseau de délégué.e.s de région, dont la mission est

  • la promotion de la participation du public,
  • la diffusion des bonnes pratiques et l’animation du réseau des garant.e.s
  • l’animation des relations partenariales avec différents acteurs locaux.

Tous ces collaborateurs et collaboratrices sont choisi.e.s pour leur maîtrise des enjeux de la participation citoyenne, leur indépendance. L’absence de conflit d’intérêt est un prérequis indispensable à leur recrutement et à leur désignation, le cas échéant.

Elles/ils sont issu.e.s de la société civile, ne sont pas salarié.e.s de la CNDP, mais indemnisé.e.s par la CNDP à la mission. Leur statut est celui de collaborateur occasionnel de service public (COSP).

Le budget

La CNDP est une autorité administrative indépendante. Les crédits nécessaires à son fonctionnement sont proposés par la Commission, afin d'être inscrits dans la loi de finances. Les crédits alloués sont inscrits au budget général de l'État et votés en Loi de Finances. La CNDP est soumise au contrôle de la Cour des comptes.

La CNDP met en œuvre un budget annuel de près de 10 millions d’euros, dont moins de 1 millions d’euros pour son fonctionnement et près de 9 millions d’euros pour organiser les débats publics. Les débats publics sont financés par les responsables de projet. Le budget de chaque débat est négocié avec les responsables de projet puis versé sur un fonds de concours qui permet à la CNDP de le gérer en toute indépendance. Chaque année, elle intervient sur des projets dont les coûts estimatifs sont de plusieurs milliards d’euros.

La CNDP prend en charge l’indemnisation et les frais des tiers garant.e.s qu’elle missionne pour organiser les débats publics ou garantir les concertations avec le public, afin d’assurer leur totale indépendance.

  • Publié le 31/03/2021
  • Date de dernière mise à jour : 10/09/2021

À lire aussi

  • 31 mars 2021

    CNDP, une entité indépendante

    La CNDP est l’autorité indépendante garante du droit à l’information et à la participation du public sur l’élaboration des projets et des politiques publiques ayant un impact sur l’environnement.

    • Démocratie participative

    17 mars 2021

    Notre histoire

    Depuis 1995, l’histoire de la CNDP est un renforcement constant de la démocratie participative dans le champ de l’environnement.

    • Vie de l'institution

    5 avril 2021

    Vous êtes responsable de projet

    La CNDP accompagne, conseille et guide les responsables de projet dans les dispositifs participatifs qu’ils souhaitent ou doivent mettre en place, conformément au code de l’environnement. Elle participe ainsi à améliorer la qualité des dispositifs participatifs et veille au droit individuel à la participation, de niveau constitutionnel.

    • Vie de l'institution

    5 avril 2021

    Nous saisir

    Retrouvez ici toutes les informations nécessaires pour saisir la CNDP que vous soyez responsable de projet, plan ou programme, citoyen, association ou élu.