Les porteurs du projet

Les maîtres d’ouvrage sont les porteurs de ce projet d’appel d’offres pour la création d’un ou de deux parcs éoliens en mer en Nouvelle-Aquitaine. Sur la base des points de vues argumentés des publics sur ce projet, le ministre de la Transition écologique prendra la décision de poursuivre ou non sa réalisation, assisté de RTE pour la partie raccordement.

Le ministère de la Transition écologique

Il est le maître d’ouvrage du projet d’appel d’offres pour la création d’un parc éolien en Sud-Atlantique. Le ministère de la Transition écologique élabore et met en œuvre les politiques du Gouvernement relatives à l’écologie, l’environnement, la biodiversité et l’énergie. Il prépare et met en œuvre la politique de lutte contre le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique. Il promeut une gestion durable des ressources rares.

Au sein du ministère de la Transition écologique, la direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) a la charge de fournir les éléments nécessaires à ce débat public, pilote l’ensemble des études préalables et conduit la procédure de mise en concurrence.

Le ministère de la Mer élabore et met en œuvre la politique du Gouvernement dans le domaine de la mer sous ses divers aspects, nationaux et internationaux, notamment en matière d'environnement, d’économie maritime, de rayonnement et d’influence maritimes. Il est associé dans la conduite de ce projet.

La préfète de la région Nouvelle-Aquitaine et le préfet maritime de l’Atlantique sont chargés du suivi global du projet ; ils ont confié une mission de coordination au préfet de la Charente-Maritime.

Réseau de transport d’électricité (RTE)

Il est le maître d’ouvrage du raccordement du projet.

Gestionnaire du réseau public de transport d’électricité, RTE est le garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique. À ce titre, il exploite, maintient et développe le réseau à haute et très haute tension, dans le cadre de la concession prévue par l’article L. 321-1 du code de l’énergie.

Il est, au titre de ces missions, impliqué dans la transition énergétique.RTE a ainsi la charge du raccordement des parcs éoliens en mer au réseau public de transport d’électricité, et de leur financement, assumé depuis 2018 par le tarif d’utilisation du réseau public de transport d’électricité (TURPE).

Dans ces projets, RTE est associé au débat public en tant que maître d’ouvrage de la partie raccordement, et réalise, conjointement avec la DGEC, les études préalables associées.

  • Publié le 21/07/2021
  • Date de dernière mise à jour : 01/09/2021