Le Comité régional des pêches maritimes Normand réagi à la publication des scénarios cartographiées « L’éolien en mer en 2050 » du SER et de France Renouvelables.

Suite à la publication des cartes de propositions de France Renouvelables et du Syndicat des énergies renouvelables (SER) le comité régional des pêches maritimes de Normandie réagi.

« AMBITIONS EOLIEN EN MER EN 2050 : LES SCENARIOS SONT IDNAMISSIBLES POUR LA PÊCHE ! Les 2 fédérations d"éoliennes en mer ont publiés leurs ambitions à l’échelle des façades maritimes françaises d’ici 2050. Sur la façade Manche Est, selon eux, un scénario équilibré de développement est d’ajouter 7 parcs éoliens aux 5 projets existants créant ainsi un front d’éoliennes au large des 12M. C'est plus que l'Etat en demande. !! Aucun des scénarios ne prend en compte l’activité de pêche professionnelle. Toutes les zones de pêche sont occupées. C’est inadmissible ! La pêche artisanale normande, déjà sous la pression du Brexit et des flottilles étrangères, ne pourra pas survivre à des contraintes aussi énormes. La pêche en Normandie doit-elle disparaitre ? L’Etat prépare-t-il un plan de sortie de flotte pour dégager la place pour les éoliens ? !! Nous sommes catégoriquement opposés à ces ambitions démesurées. Nous militerons pour un « Pacte pour la sauvegarde de la pêche artisanale Normande » avec l’état à l’image de celui qu’il a avec la filière éolienne. »

Consultez l’avis du Comité régional des pêches maritimes Normand.
Vous pouvez y réagir en le commentant sur le forum de discussion.

Jusqu'au 26 avril, contribuez au débat en ligne en partageant votre point de vue sur les sujets de votre choix ou encore en interrogeant la maitrise d'ouvrage ou l'équipe du débat sur la plateforme participative. Votre contribution sera prise en compte dans le compte rendu du débat.

 

  • Publié le 07/03/2024
  • Date de dernière mise à jour : 07/03/2024

À lire aussi

    12 avril 2024

    Ce jeudi 11 avril, la Commission Particulière du Débat Public (CPDP) de Nouvelle-Aquitaine se trouvait à Bordeaux, au lycée Gustave Eiffel, pour une rencontre d’ampleur avec les éco-délégués, Conseils de Vie Lycéennes (CVL), Conseils de Vie Collégiennes (CVC) et le Conseil Régional des Jeunes de Nouvelle-Aquitaine. Cet événement fait suite à un travail de collaboration entre la CPDP et le rectorat.

    Lire la suite