Le débat en Normandie et dans les Hauts-de-France

La façade Manche Est-mer du Nord s’étend sur un linéaire d’environ 1022 kilomètres. Elle couvre sept départements et deux régions, la Normandie et les Hauts-de-France.

Façade Normandie - Hauts-de-France

La Manche, la mer du Nord, ainsi que leur littoral et leurs habitant·e·s font aujourd’hui face à des défis inédits : changement climatique, fréquentation touristique, crise migratoire, Brexit, trafic international important, parcs éoliens en projet et en cours de développement, etc.

L’effet conjugué de ces pressions s’exerce sur un espace particulièrement contraint. De plus, au regard de l’objectif de bon état écologique des milieux marins, le Gouvernement souhaite le développement d’un réseau de “Zones de protection forte” à hauteur de 1% des eaux de la façade.

Dans le même temps, la façade de la Normandie et des Hauts-de-France a été identifiée par le gouvernement comme étant propice au développement de nouveaux projets d’éoliennes en mer. Elle est à ce jour celle qui a le plus grand nombre de projets en développement ou déjà attribués. Les parcs éoliens de Fécamp, Dieppe-Le Tréport, et Courseulles-sur-Mer devraient entrer en service d’ici 2025, suivi de celui de Dunkerque (2028) et des parcs éoliens Centre Manche 1 et 2 (2032), pour atteindre une capacité de production de 4,55 gigawatts. A l’horizon 2050, le Gouvernement ambitionne d’atteindre 12 à 15,5 gigawatts d’éolien offshore sur cette façade maritime.

Ces enjeux et projets doivent être portés à la connaissance du public qui aura l’occasion de se prononcer sur de nombreuses questions parmi lesquelles : 

  • Les mesures de protection de la biodiversité doivent-elles être renforcées ?
  • Quelles sont les mesures les plus adaptées pour protéger la biodiversité marine ? 
  • Faut-il limiter l’accès aux espaces littoraux fragiles ? 
  • Que faire face au recul attendu du trait de côte ? 
  • Quel avenir pour les métiers de la pêche et de la conchyliculture ? 
  • Quel développement de l’éolien en mer ? Quelles alternatives ? 
  • Quelles conséquences sur les différents usages et sur la biodiversité marine ? 

En débattre permettra de mieux comprendre l’impact des usages actuels et futurs de cet espace maritime et d’éclairer les politiques publiques qui doivent répondre aux enjeux de sa protection.

« La mer en débat », c’est l’occasion pour toutes et tous de s’informer, d’échanger, de se forger un avis et de contribuer à éclairer les décisions sur l’avenir de la façade maritime de Normandie et des Hauts-de-France.
 

Suivez toute l’actualité du débat public

Consultez le dossier des responsables de projet

Consultez les fiches thématiques

Consultez les cartes produites par l’Etat

Consultez des ressources complémentaires

Retrouvez des informations complémentaires sur les enjeux de la façade Normandie – Hauts de France 
 

Consultez les vidéos

L'agenda des rencontres publiques en Normandie et Hauts-de-France

Consultez les contributions des étudiants

Des étudiantes et étudiants de masters de l'Université de Caen Normandie, de Sciences Po Rennes - Campus de Caen et de IUT d'Alençon ont accompagné le débat public sur la façade Normandie – Hauts de France, consultez leurs contributions :

  • Publié le 16/10/2023
  • Date de dernière mise à jour : 19/04/2024