Contribution de l’Agence de l’Eau Adour Garonne au Débat public Horizeo

Début décembre, l’Agence de l’Eau Adour Garonne a remis à la Commission sa contribution au débat.

HORIZEO - Agence de l'eau

Après un exposé détaillé des enjeux qui traversent le projet Horizeo et un retour sur les études produites, la note de l’Agence de l’Eau Adour Garonne exprime à la fois des points de vigilance mais également des recommandations aux porteurs de projet.

Les points de vigilance, d’abord, concernent le prélèvement dans les nappes, les milieux humides identifiés et à éviter, la nécessité de mettre en place une approche cohérente avec les dispositions du SDAGE ainsi que le changement de destination des terrains susceptible de modifier les conditions de ruissellement et d’infiltration des eaux.

Les recommandations, ensuite, s’appuient davantage sur la mise à disposition des Commissions locales de l’eau (CLE) des études réalisées dans le cadre du projet, ainsi que sur les consultations de ces mêmes CLE lors de l’instruction administrative du projet (CLE du SAGE Nappes profondes en Gironde ; CLE du SAGE Garonne).

En conclusion, au vu de l’état d’avancement du projet, l’Agence de l’eau réserve son avis définitif à la production des éléments complémentaires annoncés et a décidé de participer activement aux CLE lors de leur consultation.

> Télécharger la note

  • Publié le 17/12/2021
  • Date de dernière mise à jour : 17/12/2021

À lire aussi

    Office française de la biodiversité

    31 janvier 2022

    En réponse à la sollicitation de la CPDP relative à la connaissance des incidences des parcs solaires photovoltaïques au sol sur la biodiversité, l’Office Français de la Biodiversité dont l’UMS Patrinat et le MNHN ont réalisé une première synthèse de la littérature ou de travaux scientifiques à ce sujet, en collaboration étroite avec la LPO, le CEFE Cnrs de Montpelier et l’université Aix-Marseille.

    Lire la suite