Une après-midi à Cestas : retour sur le point de contacts du mercredi 24 novembre 2021

Mercredi 24 novembre, la Commission particulière s’est rendue à Cestas, ville limitrophe de Saucats et membre de l’intercommunalité voisine (la Communauté de communes Jalle-Eau-Bourde).

Ce mercredi 24 novembre, la Commission particulière du débat était à Cestas pour un point de contacts sur le parvis de la halle culturelle.

La commune de Cestas abrite notamment le parc photovoltaïque exploité par la société Neoen. Dans le cadre du débat public, une visite de ce site avait été organisée au mois d’octobre.

Les personnes interrogées avaient, la plupart du temps, entendu parler du projet « Horizeo » et ne s’y montraient pas opposées. L’équipe a également eu l’occasion d’interroger les riverain.e.s sur leurs vécus suite à l’installation du parc photovoltaïque de 260 ha en 2015, à l’époque plus grand d’Europe. Les cestadais.e.s interrogé.e.s n’ont pas évoqué de nuisances particulières liées à cette installation.

En parallèle, une centaine de documents du débat parus ont été distribués dans les alentours du bourg.

Le Maire de Cestas, Pierre Ducout, est venu saluer l’équipe du débat présente sur place.


Paroles d’habitant.e.s :

« Nous avons besoin de cette électricité supplémentaire mais je suis mitigé parce que c’est un terrain forestier »

« Il y a de la place ailleurs, pourquoi ne pas le faire sur les toits des entrepôts de Cestas ? »

« Je trouve ça très bien, il faut produire de l’électricité »

« Je ne connais pas le projet mais ça n’a pas l’air simple »

  • Publié le 26/11/2021
  • Date de dernière mise à jour : 26/11/2021

À lire aussi

    HORIZEO - Suites des débats

    10 janvier 2022

    La période de 4 mois dédiée au débat public sur le projet de plateforme photovoltaïque Horizeo (9 septembre 2021 – 9 janvier 2022) est maintenant finie.

    Lire la suite

    07 janvier 2022

    Tout au long du débat, l’atelier des alternatives et des scénarios s’est réuni régulièrement. Regroupant des citoyens et citoyennes sceptiques, critiques ou qui émettent des réserves quant à tout ou partie du projet actuel d’une part, et des expert.e.s d’autre part, les participant.e.s étaient invité.e.s à réfléchir à des propositions alternatives et/ou à des scénarios complémentaires au projet Horizeo tel que présenté par les maîtres d’ouvrages.

    Lire la suite