Usine d'enrichissement d'uranium Georges BESSE II

  • Saint-Paul-Trois-Château; Pierrelatte; Bollène - Drôme, Vaucluse - Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Equipement industriel, Nucléaire

Concertation continue

Terminé

Garanti par Denis CUVILLIER

Le projet d'une nouvelle usine d'enrichissement, dénommé Georges Besse II, a fait l'objet d'un débat public en 2004. Ce débat avait déjà permis de débattre de la possibilité d'une augmentation des capacités de l'usine jusqu'à 11MUTS/an, seuil visé aujourd'hui. La CNDP a décidé de relancer une concertation préalable car des modifications substantielles des circonstances justifiant le projet d'extension des capacités de l'usine sont intervenues depuis le premier débat public qui s’est terminé en 2004.

Le projet

Responsable du projet

Caractéristiques du projet au stade de la saisine

Ce projet prévoit la création de 4 modules supplémentaires d'enrichissement d'uranium naturel situés au Nord de l'Unité Nord (passage de 6 à 10 modules). Ces nouveaux modules sont identiques aux modules existants.

Objectifs du projet

Augmentation des capacités de production annuelle de l'installation nucléaire de base (INB) d'enrichissement d'uranium Georges BESSE II en portant sa capacité annuelle de 7, 5 millions d'unité de travail de séparation (UTS) à 11 millions d'UTS.

Selon ORANO: nécessité pour les États et les électriciens occidentaux de réduire leur dépendance par rapport aux importations russes d’uranium pour éviter la pénurie et assurer ainsi la sécurité d’approvisionnement du monde occidental, la guerre Russie-Ukraine ayant eu pour conséquence de relancer l’urgence à augmenter les capacités d’enrichissement occidentales.

Coût estimatif

Coût approximatif au stade de la saisine : 1, 3 milliard d'euros.

La concertation continue

Garantie par

Le calendrier de la procédure

La concertation préalable

Garantie par :

Calendrier de la procédure

Débat public

Le débat public portait sur le projet de nouvelle usine d'enrichissement dénommée Georges Besse II, en remplacement de l’usine Georges Besse d’EURODIF, exploitée depuis 1974. Les objectifs du projet étaient d’une part, de satisfaire les besoins en combustible nucléaire et, d’autre part, d’assurer la pérennité socioéconomique du site du Tricastin.

Le projet présenté en débat public consistait en l’implantation de deux unités de production, l’une au sud du site et l’autre au nord et, ultérieurement, d’une troisième initialement prévue à l'est. Deux nodules de l’unité nord sont conçus pour utiliser de l’uranium issu du retraitement. La capacité nominale de l’usine envisagée était de 7,5, « voire 11 millions d'UTS » par an. Le procédé d'enrichissement retenu (la centrifugation) était différent de celui de l’usine historique Georges Besse d’EURODIF (diffusion gazeuse).

Site du débat public

Calendrier de la procédure

  • Publié le 05/10/2022
  • Date de dernière mise à jour : 29/02/2024

Dans le même secteur

Voir tous les projets
  • Infrastructures portuaires pour le développement de la filière de l'éolien flottant off shore de grande puissance sur le port de Fos-sur-Mer (DEOS)

    • Port
    • Concertation préalable A venir
    • Bouches-du-Rhône - Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Extension du site STMicroelectronics de production de semi-conducteurs à Crolles

    • Equipement industriel
    • Concertation préalable Terminé
    • Isère - Auvergne-Rhône-Alpes
  • Construction d'une paire de réacteurs EPR2 sur le site du Bugey

    • Nucléaire
    • Débat public A venir
    • Ain - Auvergne-Rhône-Alpes
  • Pollution de l'air à Marseille

    • Santé
    • Conseil ou avis En cours
    • Bouches-du-Rhône - Provence-Alpes-Côte d'Azur

Sur la même thématique

Voir tous les projets
  • Extension du site STMicroelectronics de production de semi-conducteurs à Crolles

    • Equipement industriel
    • Concertation préalable Terminé
    • Isère - Auvergne-Rhône-Alpes
  • Extension du site de production pharmaceutique Novo Nordisk à Chartres

    • Equipement industriel
    • Concertation préalable Terminé
    • Eure-et-Loir - Centre-Val de Loire
  • Construction d'une paire de réacteurs EPR2 sur le site du Bugey

    • Nucléaire
    • Débat public A venir
    • Ain - Auvergne-Rhône-Alpes
  • Construction d'une paire de réacteurs EPR2 sur le site de Gravelines

    • Nucléaire
    • Débat public A venir
    • Nord - Hauts-de-France