Construction d'une paire de réacteurs EPR2 sur le site du Bugey

Débat public

A venir

Présidé par En cours de décision

La CNDP est saisie conjointement par EDF et RTE du projet de construction de deux EPR2 à proximité du site de Bugey. Ce projet est la troisième paire de réacteurs de type EPR2 prévu dans le cadre du programme nouveaux réacteurs nucléaires d'EDF.

Le projet

Responsables du projet

Caractéristiques du projet au stade de la saisine

Construction de deux EPR2 d’une puissance respective de 1 670 MW, comprenant chacune :

  • le bâtiment réacteur, où se déroule la réaction nucléaire dans un ensemble de bâtiments appelé « ilot nucléaire » ;
  • la salle des machines, où est produite l’électricité ;
  • la station de pompage, qui permet le prélèvement de l’eau dans le Rhône pour alimenter le circuit de refroidissement (circuits de refroidissement fermés ou semi-fermés) ;
  • des tours aéroréfrigérantes pour assurer le refroidissement (deux tours de 200 mètres de hauteur ou quatre tours de 161 mètres de hauteur).

Création de 4 lignes électriques de 400 000 volts entre le nouveau site nucléaire et le poste électrique de Saint-Vulbas :

  • deux lignes électriques aériennes pour évacuer la production d’énergie des réacteurs (1 720 MW chacune) ;
  • deux lignes électriques souterraines pour garantir l’alimentation des auxiliaires EPR2 (100 MW).

Par ailleurs, deux liaisons souterraines 63 000 volts seraient créées pour les besoins électriques du chantier avec le raccordement d’un nouveau poste à 63 000 volts construit au sein du nouveau site nucléaire au poste électrique à 63 000 volts existant de Saint-Vulbas.

Objectifs du projet selon les responsables

L’objectif général du programme industriel d’EDF est la poursuite du projet de création de 3 paires de nouveaux réacteurs nucléaires de technologie EPR2  :

  • conçus pour être exploités au moins 60 ans et intégrer, dès conception, les conséquences du réchauffement climatique et dont la puissance délivrée est pilotable (en complément d’une part importante d’énergies renouvelables non pilotables) ;
  • fonctionnant avec du combustible MOX3 facilitant la politique du traitement-recyclage du combustible.

Une paire d’EPR2 produirait autant d’électricité que 40% de la consommation de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Coût approximatif du projet au stade de la saisine

 15,3 milliards d'euros.

Débat public

Organisé par

En cours de décision.

Site internet du débat

A venir

Calendrier de la procédure

  • Publié le 03/06/2024
  • Date de dernière mise à jour : 06/06/2024

Dans le même secteur

Voir tous les projets
  • Extension du site STMicroelectronics de production de semi-conducteurs à Crolles

    • Equipement industriel
    • Concertation préalable Terminé
    • Isère - Auvergne-Rhône-Alpes
  • Transport en commun en site propre intégral sur l'agglomération du Grand Annecy

    • Mobilité - transport
    • Concertation préalable En cours
    • Haute-Savoie - Auvergne-Rhône-Alpes
  • Projet EMRhône de production de e-Methanol sur la plateforme industrielle des Roches-Roussillon

    • Equipement industriel , Energie et climat
    • Concertation préalable Terminé
    • Isère - Auvergne-Rhône-Alpes

Sur la même thématique

Voir tous les projets
  • Construction d'une paire de réacteurs EPR2 sur le site de Gravelines

    • Nucléaire
    • Débat public A venir
    • Nord - Hauts-de-France
  • Technocentre : Création d’une installation de valorisation de métaux très faiblement radioactifs à Fessenheim

    • Nucléaire
    • Débat public A venir
    • Haut-Rhin - Grand Est
  • Concertation nationale sur le système énergétique de demain : "Notre avenir énergétique se décide maintenant"

    • Plan ou programme national , Equipement industriel , Energie et climat , Nucléaire
    • Conseil ou avis Terminé
  • Programme nouveaux réacteurs nucléaires et projet de deux réacteurs EPR2 à Penly

    • Equipement industriel , Energie et climat , Nucléaire
    • Concertation continue En cours
    • Normandie, France