Vous êtes ici

 

Projet de réaménagement de l'aéroport de Nantes-Atlantique

concertation préalable en cours

Contexte

  • L'aéroport de Nantes-Atlantique est le 9ème aéroport français en matière de trafic. Parmi les aéroports qui accueillent plus d'un million de passagers, Nantes-Atlantique est celui qui a affiché la plus forte croissance en 2017 avec une augmentation de 14,7% par rapport à 2016. 
  • L'avenir en exploitation commerciale de l'aéroport de Nantes-Atlantique avait été limité à la mise en service de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Les investissements avaient donc été limités au minimum. 

Objectifs 

  • Réaménager l'aéroport de Nantes-Atlantique afin de pouvoir répondre aux besoins de mobilité aérienne du territoire de court, moyen et long termes, et mieux l’insérer dans son environnement humain, territorial et écologique
  • En particulier : développer un aéroport en capacité de traiter 11,4 millions de passagers et 89 0000 mouvements d’avions commerciaux en 2040

Caractéristiques

 

Différentes options pour la piste, l’aérogare, l’exploitation de l’aéroport et l’aménagement des abords :

  • Aérogare : La modernisation de l'aérogare existente ou la création d'une aérogare à l'ouest ; avec la possibilité de maintenir un terminal unique ou de mettre en place des terminaux à niveau de service différencié. Un ensemble d'aérogare(s) qui pourrait être différencié en deux : un terminal ou une aérogare à service dédié aux compagnies à bas coût, et un terminal ou une aérogare dédié à un niveau de service plus élevé.
  • Piste (plusieurs variantes) : la réfection de la piste actuelle ; l'allongement de la piste actuelle de 400 ou 800m ; la création d'une seconde piste en V par rapport à la piste actuelle, maintenue en exploitation ; la création d'une piste transversale par rapport à la piste actuelle, maintenue en exploitation.
  • En phase d'exploitation de l'aéroport : la possibilité d'interdire la programmation des vols entre minuit et six heures du matin. 
  • Aménagement des abords : au-delà de la création de parkings supplémentaires, la possible création d'une esplanade urbaine afin de répondre aux contraintes fonctionnelles et de flux.

Date de mise en service envisagée 

  • 2025

Maître d'ouvrage 

  • Direction générale de l'aviation civile (DGAC)

Coût estimatif

  • Environ 500 millions d'euros

 Site du maître d'ouvrage

Calendrier 

  • 25 octobre 2018 : le directeur général de l'aviation civile saisit la CNDP 
  • 7 novembre 2018 : la CNDP décide de l'organisation d'une concertation préalable qui se déroulera sous l'égide de plusieurs garants. Mme Brigitte Fargevieille est désignée comme garante, d'autres garants seront désignés ultérieurement
  • 23 janvier 2019 : la CNDP désigne Mme Sylvie Haudebourg en tant que garante de la concertation préalable
  • 7 mai 2019 : la CNDP approuve les modalités, le calendrier et le dossier de la concertation préalable 
  • 27 mai au 31 juillet 2019 : concertation préalable 

Documents 

 

Débats et concertations en cours